Manchoura a’ala habl ezaman (Etalée sur la corde du temps)

C’est un florilège de 87 poèmes en prose que la poétesse Amel Safta nous honore par la publication de son œuvre en arabe. Dans ce recueil, la musique des mots et la force des images évoluent dans une cohérence telle une symphonie qui traverse toutes ses métamorphoses pour faire intervenir plusieurs cordes qui résonnent profondément dans les oreilles des lecteurs et les transportent dans un monde fictif qu’elle manie avec dextérité à travers des mots qui circulent dans le labyrinthe de nos sentiments en parcourant tous les âges. Dans ces vers se peint une identité féminine et une hypersensibilité qui engagent à créer les conditions de l’espérance et du bien être. Le don du verbe qui habite Amel Safta nous mène à dire qu’elle est née poétesse et qu’on ne peut que s’émerveiller de la lire.

Top