الكريديف / CREDIF

facade.jpg

connexion

Top Panel

Bases de données non bibliographiques

Ces bases fournissent d’autres types de données documentaires et visent à faire mieux connaître les potentialités et compétences féminines tunisiennes.
•    La base « Zazia » : Elle recense les 400 organismes maghrébins qui opèrent dans le domaine de la femme. Elle constitue une référence documentaire fondamentale pour les décideurs au même titre que pour les chercheurs. (En cours d’actualisation)
•    La base « Hallouma Ben Fakhri » des compétences féminines tunisiennes: Cette base a été créée en 1991. Ce travail mené sur le terrain a englobé 100 organismes gouvernementaux et non gouvernementaux actifs dans le domaine de la femme. Elle comporte des données scientifiques et professionnelles, collectées, traitées et mises à la disposition des bénéficiaires. Cette base touche 454 femmes tunisiennes, opérant dans les domaines scientifique, littéraire et artistique. Le CREDIF tend, à travers la réalisation de la première partie de cette étude, à mieux faire connaître les compétences féminines tunisiennes et à mettre en valeur leur degré de présence et de distinction dans plusieurs domaines. (En cours d’actualisation)
•    La base « Ibdaâ » : Cette base de données a été conçue sous la forme de liste nominale des titres. Elle porte sur 355 créatrices tunisiennes dans les différents domaines artistiques : Art dramatique, musique, peinture, littérature, architecture, etc. (En cours d’actualisation)
•    La base « Caméra » : Cette base de données comporte, à l’instar de la base « Ibdaâ » une liste nominale des titres et concerne 370 femmes, spécialisées dans le domaine de l’art cinématographique : Production, tournage, scénographie et décor, en plus d’autres spécialités complémentaires, telles que les costumes, le maquillage et la coiffure. (En cours d’actualisation)
•    Banque de données « Légis » : Cette banque comporte environ 57 textes législatifs relatifs aux principaux acquis engrangés par la femme tunisienne, depuis l’indépendance et jusqu’à nos jours. Ces informations ont été puisées dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) et dans le Code du Statut Personnel amendé. Elle comprend, notamment, les textes législatifs portant création du CREDIF, du Ministère des Affaires de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des personnes âgées et du Conseil national de la Famille, ainsi que de plusieurs autres mécanismes mis en place au profit de la femme. (En cours d’actualisation)

Ces bases fournissent d’autres types de données documentaires et visent à faire mieux connaître les potentialités et compétences féminines tunisiennes.

·         La base « Zazia » : Elle recense les 400 organismes maghrébins qui opèrent dans le domaine de la femme. Elle constitue une référence documentaire fondamentale pour les décideurs au même titre que pour les chercheurs. (En cours d’actualisation)

·         La base « Hallouma Ben Fakhri » des compétences féminines tunisiennes: Cette base a été créée en 1991. Ce travail mené sur le terrain a englobé 100 organismes gouvernementaux et non gouvernementaux actifs dans le domaine de la femme. Elle comporte des données scientifiques et professionnelles, collectées, traitées et mises à la disposition des bénéficiaires. Cette base touche 454 femmes tunisiennes, opérant dans les domaines scientifique, littéraire et artistique. Le CREDIF tend, à travers la réalisation de la première partie de cette étude, à mieux faire connaître les compétences féminines tunisiennes et à mettre en valeur leur degré de présence et de distinction dans plusieurs domaines. (En cours d’actualisation)

·         La base « Ibdaâ » : Cette base de données a été conçue sous la forme de liste nominale des titres. Elle porte sur 355 créatrices tunisiennes dans les différents domaines artistiques : Art dramatique, musique, peinture, littérature, architecture, etc. (En cours d’actualisation)

·         La base « Caméra » : Cette base de données comporte, à l’instar de la base « Ibdaâ » une liste nominale des titres et concerne 370 femmes, spécialisées dans le domaine de l’art cinématographique : Production, tournage, scénographie et décor, en plus d’autres spécialités complémentaires, telles que les costumes, le maquillage et la coiffure. (En cours d’actualisation)

·         Banque de données « Légis » : Cette banque comporte environ 57 textes législatifs relatifs aux principaux acquis engrangés par la femme tunisienne, depuis l’indépendance et jusqu’à nos jours. Ces informations ont été puisées dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) et dans le Code du Statut Personnel amendé. Elle comprend, notamment, les textes législatifs portant création du CREDIF, du Ministère des Affaires de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des personnes âgées et du Conseil national de la Famille, ainsi que de plusieurs autres mécanismes mis en place au profit de la femme. (En cours d’actualisation)


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Galerie photos

les vidéos

Les dernières vidéos

Les réseaux sociaux